Mission : Réhabilitation du Palais de Cristal en une résidence services pour seniors de 71 logements

Maîtrise d’ouvrage : Homnicity

Architecte : Outsign Architecture

Surface : 7 700 m2

Localisation : Metz (57)

Etat du projet : DCE

Inscrire un lieu chargé d’histoire au cœur d’un nouvel usage

La Réhabilitation du Palais de Cristal en une résidence services pour seniors marque, outre l’opportunité de redonner vie à un bâtiment emblématique, celle d’opérer une mutation : inscrire un lieu chargé d’histoire au cœur d’un nouvel usage, d’offres de logements et de services, propre à une population de seniors de plus en plus active.

Architecte et designer référent, Outsign accompagne Homnicity, sur la conception et le déploiement des Résidences Homnicity nouvelle génération, à l’échelle nationale.

Lieu de plaisir éphémère, le palais de Cristal ferme après deux mois d’activité. Repris successivement par plusieurs investisseurs, le bâtiment deviendra quelques décennies plus tard des bureaux avant de fermer ses portes pendant plus de 20 ans.

Aujourd’hui, c’est une nouvelle vie qui s’offre au bâti puisque le Palais de Cristal. En partenariat avec HomniCity et Oh Activ, le bâti va accueillir 71 logements dans le cadre d’une résidence service seniors augmentée.

Joyau de l’architecture messine, Johann Balassa, architecte viennois propriétaire de la parcelle dès 1906, fait fi des contraintes urbaines conséquentes et propose un bâtiment témoignant d’une grande modernité. A l’image des bâtiments de la Belle Époque, le Palais de Cristal accueille au rez de chaussé des commerces, écho aux grands magasins parisiens.
L’entrée, sublimée par les escaliers offre un accès aux étages supérieurs, témoin de l’audace du projet…
Le second étage fait la part belle à un bassin de natation (!) entouré de salles de douches et de massages, ou encore de bains vapeurs. D’autres bassins d’eau chaude et d’eau froide étaient prévus dans l’immeuble annexe. Des pièces consacrées au soin du corps (pédicure, manucure, barbier, ou encore coiffeur) étaient également incluses dans le programme.
Libre aux sportifs de venir ensuite se délecter des plaisirs épicuriens en flânant dans les restaurants traditionnels ou en sirotant une coupe de champagne au bar automatique (ancêtre de nos fast food, et oui!). A l’entresol, un café concert voyait également une grotte mystérieuse parée de faux rochers et de stalagmites compléter son décor !
Clin d’oeil à cette riche histoire, la façade retrouve ses couleurs d’antan grâce au travail appuyé de la mosaïque.